Les séances

Un shiatsu se reçoit habillé (prévoir des vêtements souples), allongé sur un futon (matelas) et consiste à effectuer des pressions et relâchements sur les zones tendino-musculaires des méridiens d’acupuncture.​

Le shiatsu s’adresse à toutes personnes désireuses d’entretenir leur santé (adultes, enfants, personnes handicapées, femmes enceintes, sportifs…) pour combattre :

– une période de surmenage
– une période de stress 
– des troubles du sommeil
– des troubles digestifs
– des troubles menstruels
– des maux de tête
– des maux de dos, douleurs musculaires, articulaires
– une perte ou prise de poids
– l’arrêt du tabac


Le shiatsu permet de maintenir une bonne vitalité tout au long de l’année.

​Après un bilan énergétique, le praticien effectue des pressions des doigts. Ces pressions sont effectuées sur des zones spécifiques des méridiens, appelées « tsubos ».
Ces tsubos correspondent à des points d’acupuncture, où le flux d’énergie peut être influencé, grâce à des pressions exercées sur les méridiens.  “Selon la théorie de la médecine chinoise” le shiatsu permet de rééquilibrer le système nerveux et énergétique, et agir ainsi sur les différents troubles psychiques et physiques. 
Le shiatsu vise à assurer l’équilibre énergétique du corps, selon la théorie extrême orientale des 5 éléments et des 12 méridiens d’acupuncture, notions de base de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Selon cette dernière, le corps est traversé par 12 méridiens, chacun étant associé à son organe d’origine (poumon, côlon, estomac, cœur…). Ces méridiens sont chargés de faire circuler l’énergie vitale, appelée « Qi » en japonais, dans tout le corps. Dans la pensée orientale, l’homme est en effet un « être énergétique », porteur de force vitale garante de son bien-être, Ainsi, si l’écoulement de l’énergie est régulier, la personne est en bonne santé, mais si l’énergie stagne, la maladie s’installera.

La nature de ce courant d’énergie répond au principe du Yin et du Yang, deux états opposés que l’on retrouve dans toutes choses. Il existe ainsi des zones vides d’énergie  ( kyo) , et des zones en excès d’énergie ( jitsu).

Et c’est là que vient agir le shiatsu : en tonifiant les zones « kyo », en dispersant les zones « jitsu », il rétablit une circulation énergétique harmonieuse.

A ces pressions peuvent s’ajouter des mouvements spécifiques permettant le déblocage énergétique au niveau des articulations, importantes zones de passage de l’énergie.

Je propose aussi des séances de Shiatsu sur table, pour les personnes ne pouvant s’allonger au sol ou des massages assis, sur chaise ergonomique.

​Le Shiatsu ne se substitue pas à la médecine occidentale, mais en est plutôt un complément, il ne dispense pas d’un avis médical, notre pratique nécessitant un diagnostic médical précis pour une approche au plus juste.